Historique

Une rencontre...

Une rencontre improbable au cours de l’été 2010...

"Lors d’une soirée chez des copains, j’ai rencontré deux filles qui jouent des mêmes instruments que vous... on les invite à diner?" nous a dit Frédéric qui passe tous les étés par chez nous.

Elles sont venues... on a joué tard, il faisait froid sous les oliviers... personne ne voulait s’arrêter... alors on a décidé de recommencer l’été suivant

La résidence 2011

Les premiers invités, Héloïse et Christine Audat du groupe DUODA, Philippe Bonnaud et Philippe Maillet ont essuyé les plâtres des débuts de la résidence

Huit jours d’échanges, de travail et de rires, suivis d’un concert devant une centaine de spectateurs assis sur tapis et coussins sous les oliviers, et régalés de thé à la menthe et de gâteaux.

Malgré les incidents techniques, la musique était bonne, on était heureux... alors on a décidé de recommencer l’été suivant.

La résidence 2012

Pour la deuxième édition, les invités parisiens sont revenus. Yves Christine, Mireille et Dominique Tessier ont rejoint le groupe des musiciens.

De nouvelles activités sont venues se greffer autour de l’atelier musique, un atelier d’écriture, animé par Richard Frech du théâtre du Lézard, Martine a réalisé des panneaux/portraits des musiciens.

Le soir du concert, Frédéric, qui passe toujours par chez nous... a fait la soupe au pistou pour les cent vingt spectateurs, des tables sont venues s’ajouter aux tapis et aux coussins, les plus de 50 ans ont apprécié les nouvelles normes de confort...

La restitution de l’atelier d’écriture au soleil couchant a été très appréciée, la musique était bonne, il faisait chaud, on était bien... on a décidé de recommencer l’été suivant

La résidence 2013

Le groupe GADAL BAROUF a reçu une nouvelle fois ses amis venus de loin, pour partager des moments toujours intenses et monter un concert autour de la musique sud américaine. Chacun apporte sa culture musicale et ses expériences propres, dans un but commun: plaisir de jouer communiqué au public.

DUODA, le duo de sœurs franco-péruviennes sont revenues nous faire le plaisir de leur présence. De l'énergie et de la joie de vivre, en rythme et avec harmonies. Sur un répertoire essentiellement latinoaméricain mais aussi français et de compositions originales, elles s'accompagnent tantôt au cuatro et à la guitare, tantôt a capella, aux petites percussions et avec le public. A savourer sans modération !

Pour la deuxième année consécutive, Doumé et sa guitare basse, et Mimi et ses percussions se mêlent à l’aventure de la résidence.

Dans l’atelier d’écriture, tout le monde n’est pas écrivain, mais tout le monde peut écrire... Chaque soir à l’apéro, les participants à l’atelier ont lu leurs textes devant les musiciens et les convives du jour, s’entraînant ainsi à la parole en public.

Enfin, Jean Darot, fondateur des Editions Parole à Bauduen, a animé l’apéro littéraire en compagnie d’auteurs et des membres de l’atelier d’écriture.

L’atelier gestuel a proposé aux musiciens d’utiliser leur corps comme un langage élaboré.